Fabricant français de produits gourmets - Épicerie fine

Logo

Tout savoir sur le vin chaud

boire-vin-chaud Tout savoir sur le vin chaud

C’est la boisson de l’hiver, celle dont le parfum flotte sur tous les marchés de Noël avec sa bonne odeur d’agrumes et d’épices : le vin chaud ! Pour nous plonger dans l’ambiance des fêtes de fin d’année et nous réchauffer après une balade dans la neige, rien de tel que ce breuvage qui sent bon la tradition de Noël. Mais savez-vous d’où vient le vin chaud et comment il se prépare ? Quai Sud vous dit tout !

L’origine du vin chaud

Avant de nous réconforter devant un bon feu de cheminée, le vin chaud a fait un très long voyage ! On retrouve sa trace au Ier siècle chez les Romains ; ils faisaient bouillir un peu de vin avec du miel, des épices (poivre, laurier, safran), de la résine de pistachier lentisque et des dattes avec leurs noyaux torréfiés. Ils ajoutaient ensuite ce mélange puissant à du bon vin avant d’y plonger des charbons ardents pour garantir sa bonne conservation. Autant dire qu’il valait mieux avoir l’estomac bien accroché ! 😵

Le vin épicé traverse le temps sous cette forme et se répand progressivement dans toute l’Europe occidentale à partir du XIIème siècle, sous le nom d’hypocras. On lui ajoute du sucre et des épices ramenées d’Orient, comme le clou de girofle et la cannelle, et plus tard de la cardamome, du gingembre et des agrumes ramenés d’explorations lointaines.

Ce n’est qu’à partir de la fin du XIXème siècle que la tradition scandinave du vin chaud consommé à Noël s’étend en Europe. Sur les marchés de Noël en Allemagne, chaque camelot propose alors un vin chaud de sa composition et le distribue dans une bouteille ornée d’une belle étiquette pour attirer le chaland. Aujourd’hui encore, les effluves de vin chaud flottent sur chaque marché de Noël, et cette saveur réconfortante nous accompagne tout l’hiver.

Le vin chaud en Europe

Le vin chaud est une tradition très ancrée en Europe. Si aux Etats-Unis on préfère le lait de poule, une boisson sucrée et épicée à base de lait, d’œuf et de crème qui convient mieux au palais américain, les Européens ont choisi d’adapter la recette du vin chaud à leur culture.

En Suède, c’est le roi Gustave Ier, fou de vin chaud, qui a répandu la boisson dans son pays. Les Scandinaves l’appellent glögg (vin chauffé en suédois) et le réalisent avec du vin blanc, un mélange riche en gingembre et cardamome, et parfois avec deux doigts de vodka ou d’aquavit. En Autriche, il est aussi préparé à base de vin blanc, alors qu’en Pologne le Grzane Wino est à base de bière 🍺 et de miel pour casser l’acidité. En Allemagne, le Glühwein est plutôt rouge, parfois blanc et agrémenté de rhum épicé.

En France, nous avons aussi nos variantes. La plus célèbre nous vient d’Alsace, réalisée avec un vin blanc local (Riesling, Pinot blanc). En Bretagne, il est préparé à base de cidre. Et chez nos cousins du Québec, qui cultivent ardemment la culture française à l’étranger, on prépare le caribou, à base de vin rouge, d’alcool fort (whisky, gin, brandy…) et avec du sirop d’érable à la place du sucre, bien sûr ! 🍁

La recette du vin chaud par Quai Sud

vin-chaud-noel Tout savoir sur le vin chaud

Passons maintenant à la recette du vin chaud telle que nous la consommons en France. Elle se prépare avec un vin rouge jeune et fruité (Cahors, Bergerac, Languedoc…), charpenté mais pas tannique afin de ne pas concurrencer les épices ; un bon vin, sans être un grand cru. Pour 6 à 8 personnes, il vous faut :

  • 1 bouteille de vin rouge
  • 100g de sucre
  • 2 bâton de cannelle
  • 2 clous de girofle
  • 1 étoile de badiane (anis étoilé)
  • 1 pincée de muscade râpée
  • 1 orange
  • Le zeste d’un citron bio
  1. Versez le vin dans une casserole, ajoutez l’orange coupée en rondelles et le zeste de citron. Ajoutez ensuite le sucre et les épices.
  2. Faites chauffer à petits frémissements 15 mn. Ne le faites surtout pas bouillir, il deviendrait amer ! Retirez du feu, couvrez et laissez infuser 5 mn.
  3. Filtrez et servez chaud dans des tasses décorées de rondelles d’orange et d’épices, accompagné de sablés de Noël à la cannelle ou de marrons chauds.

Vous pouvez le garder quelques jours au frais afin qu’il gagne en saveur, puis le réchauffer toujours sans faire bouillir. Testez la version suédoise, avec un peu de gingembre et 3 capsules de cardamome. Pour les enfants, le « vin » chaud est un jus de pomme ou de raisin avec un voile de cassonade. Enfin, testez l’immanquable recette au vin blanc direct from marché de Noël de Strasbourg, avec juste de la cannelle et de l’anis, 50g de sucre et une cuillère à soupe de miel de sapin des Vosges : un véritable délice !

Vous êtes fâché avec le dosage des épices ? Utilisez plutôt notre mélange pour vin chaud qui contient la juste dose de sucre, d’épices et d’agrumes pour ravir vos papilles ! A servir chaud ou froid à l’apéritif en attendant le Père Noël…

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. La consommation de boissons spiritueuses pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.
Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons spiritueuses est interdit.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour boutique