Fabricant français de produits gourmets - Épicerie fine

Logo

Mais d’où vient vraiment le Mojito ?

mojito Mais d'où vient vraiment le Mojito ?

Cocktail N°1 dans le cœur des Français, le mojito évoque immanquablement les soirées festives des bars branchés sur les plages cubaines. Car oui, le mojito vient de Cuba. Mais que sait-on vraiment de ce cocktail ? Comment est-il né ? Que signifie le mot mojito ? Quai Sud vous dit tout sur l’origine du mojito et vous explique comment préparer ce cocktail à la mode cubaine.

L’origine du mojito, entre mythe et réalité

Plusieurs théories entretiennent le mythe autour de la naissance du mojito. La plus célèbre est liée à Francis Drake, un corsaire anglais pas très sympathique surnommé El Draque (le Dragon). En pleine guerre contre l’Espagne, l’Angleterre envoie Drake mettre à sac les comptoirs espagnols du Nouveau Monde, dont Cuba en 1586. C’est là-bas que Drake aurait découvert le tafia, une eau-de-vie tirée de la canne à sucre. Il y aurait ajouté du sucre et de la menthe, une plante connue des marins pour lutter efficacement contre la nausée, et l’ancêtre du mojito serait ainsi né.

drake-mojito Mais d'où vient vraiment le Mojito ?

On peut sérieusement douter que le corsaire, en bon pirate des Caraïbes habitué à écumer les océans, ait cherché à soigner son mal de mer… en revanche, un moyen d’entretenir sa gueule de bois, c’est possible ! Il n’empêche que la légende est restée car aujourd’hui encore, certains clients demandent un Drake lorsqu’ils veulent un mojito.

Selon d’autres hypothèses, il aurait été inventé par les esclaves dans les champs de canne à sucre car le mot mojito viendrait d’une langue d’Afrique de l’Ouest, ou bien il serait inspiré du mint julep, un cocktail du sud des Etats-Unis qui mêle bourbon et menthe… Vrai ou faux, ce qui est certain, c’est que notre mojito actuel a été créé vers 1910 par un barman de La Havane. Ce dernier a remplacé le tafia par du rhum et rafraîchi le tout avec du jus de citron vert. Mojito viendrait de mojar, mouiller en espagnol, et de mojo, une préparation culinaire cubaine à base de citron vert.

Ainsi préparé, le mojito devient l’emblème de Cuba dans les années 1920 et 1930, quand les Américains venaient dans l’île pour fuir la Prohibition. Puis c’est Ernest Hemingway, qui a vécu à Cuba jusqu’en 1960, qui l’a rendu célèbre. Noceur invétéré, Hemingway fréquentait assidûment les bars, notamment la mythique Bodeguita del Medio, qui sert depuis 1946 le mojito avec un trait d’eau gazeuse. Etait-ce sa boisson préférée ? Probablement pas, le bonhomme préférait s’enivrer avec des jus plus corsés, mais l’écrivain et le cocktail sont entrés à jamais dans la légende de Cuba.

bodeguita-del-medio-mojito-1024x683 Mais d'où vient vraiment le Mojito ?
la-bodeguita-del-medio-1024x768 Mais d'où vient vraiment le Mojito ?

Il faudra attendre 1993, quand le groupe Pernod Ricard s’associe à la marque de rhum cubain Havana Club, pour que les Français découvrent le mojito. Depuis, son succès ne s’est pas démenti dans l’Hexagone, au point de devenir le cocktail préféré de nos fiestas !

La recette de l’authentique mojito cubain

Comment faire un véritable mojito cubain ? Suivez le guide, en route pour Cuba ! Là-bas, on ne plaisante pas avec les ingrédients du mojito, à commencer par le rhum. Bah oui, on ne surnomme pas Cuba l’île du rhum pour rien ! Il vous faut un rhum cubain blanc, à la fois doux et délicat pour retrouver toute l’authenticité du terroir local dans votre verre. Ensuite, la menthe : uniquement de la hierba buena. Elle est assez difficile à trouver en France, hormis dans certaines jardineries ; les Cubains utilisent seulement la tige macérée, au parfum puissant mais moins amer que celui des feuilles. Idem pour le citron vert : le jus mais pas l’écorce, trop amère. Le sucre est toujours blanc, et l’eau… plate ! Eh oui, pas de bulles, car à Cuba, on prépare toujours le mojito la veille. L’eau gazeuse, c’est seulement si vous le consommez immédiatement, pour libérer les arômes. Enfin, pas de glace pilée mais des glaçons entiers.

Bien sûr, vous êtes libre de suivre votre propre recette. Voici la nôtre pour un mojito minute :

  • Placez une tige ou 10 feuilles de menthe fraîche dans un verre de type tumbler.
  • Ajoutez 2 cuillérées à café de sucre blanc et le jus d’un demi-citron vert. Pilez le tout sans broyer.
  • Ajoutez 5 cl de rhum, 5 glaçons, puis allongez avec 10 cl d’eau gazeuse (toujours 2 volumes d’eau pour 1 volume de rhum).
  • Mélangez délicatement à l’aide de votre pilon spécial mojito.
  • Décorez de feuilles de menthe et d’une rondelle de citron vert.

Testez également les variantes du cocktail : virgin mojito sans alcool, mojito royal au champagne ou mojito fraise… Il y en a pour tous les goûts !

Vos amis débarquent à l’improviste pour l’apéro ? Pas de panique, notre mélange pour mojito va sauver votre soirée ! Dans un saladier, versez 30 cl de rhum blanc et le mélange pour mojito. Laissez macérer 1 heure. Mélangez, filtrez et ajoutez 1 litre d’eau gazeuse. Prévoyez beaucoup de glaçons et consommez avant la disparition des bulles !

Découvrez tous nos mélanges pour mojitos pour préparer des mojitos express, et n’oubliez pas : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération 😉

Meta-titre : Mojito : quelle est vraiment l’origine de votre cocktail préféré ?

Meta-description : Cocktail préféré des Français, le mojito nous vient tout droit de Cuba. Mais comment est-il né ? Quai Sud vous dit tout sur l’origine de ce cocktail de légende.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. La consommation de boissons spiritueuses pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.
Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons spiritueuses est interdit.