Fabricant français de produits gourmets - Épicerie fine

Logo

Gros plan sur la raclette

plat-prefere-la-raclette Gros plan sur la raclette

Les premières feuilles qui tombent, les petits matins frileux… A peine l’automne installé, nous n’avons plus qu’un plat en tête : la raclette ! 😍 Récemment classée deuxième plat préféré des Français derrière l’indétrônable poulet-frites du dimanche, la raclette nous fait fondre pour sa convivialité et sa gourmandise. Mais que savez-vous vraiment de ce plat immanquable de l’hiver ? 🤔 Quai Sud vous dit tout ce qu’il y a de (très) bon à savoir sur la raclette.

Mais d’où vient la raclette ?…

La raclette serait née par hasard en Suisse au XIIème siècle, dans l’actuel canton du Valais. L’histoire est un peu floue : un berger (ou un vigneron) aurait approché un peu trop près du feu un morceau de fromage 🧀 à l’heure du casse-croûte. Accident ou acte délibéré, la question n’est pas tranchée, mais le fromage se mit à fondre…

L’histoire s’est répandue jusqu’à devenir une tradition chez les paysans suisses, qui approchaient alors des meules de fromage près du feu. Lorsque le fromage commençait à fondre, ils « raclaient » la meule puis dégustaient le fromage sur du pain. Le « fromage rôti » était né ✨.

Mais ce n’est que dans les années 70 que cette coutume tape dans l’œil d’un représentant d’une célèbre fromagerie française. Il revient de Suisse avec l’idée de fabriquer un fromage équivalent en France, qui serait baptisé « raclette » et proposé dans les toutes jeunes stations de ski ⛷. Très vite popularisée grâce à l’essor des sports d’hiver, la raclette devient le plat symbole des vacances à la montagne 🏔.

Mais pas facile de faire chauffer une demi-meule de fromage dans sa cheminée et de s’improviser maître-racleur dans sa salle à manger… On ne va tout de même pas attendre de retourner au ski pour déguster ce plat divin ? La célèbre fromagerie s’associe alors à une non moins célèbre marque d’électroménager pour inventer l’appareil qui va définitivement démocratiser la raclette dans tous les foyers… et le cœur des Français ❤.

Quel fromage à raclette choisir ?

Si vous voulez goûter aux saveurs d’origine de la raclette, choisissez la Raclette du Valais, un fromage suisse AOP au lait cru. En France, on fabrique un fromage à raclette IGP en Savoie et en Haute-Savoie, uniquement à base de lait de vache Abondance, Tarentaise ou Montbéliarde. Moins de 700 producteurs laitiers transforment et affinent ce fromage à raclette. C’est le plus souvent un fromage pasteurisé, affiné 4 à 5 mois.

En Franche-Comté, seules quelques fermes font elles aussi du fromage à raclette. La recette est soit à base de lait pasteurisé, soit de lait cru de vache Montbéliarde. Les meilleures meules sont affinées 8 semaines sur des planches d’épicéa, une vieille tradition jurassienne. Mais alors… quel fromage à raclette choisir ? 🤔

C’est avant tout une affaire de goût car ils sont tous excellents. Si vous préférez les saveurs typées et authentiques de la montagne, tournez-vous plutôt vers un fromage à raclette au lait cru. La raclette au lait pasteurisé ne manque pas de saveur également puisqu’elle est affinée plus longtemps, mais son goût reste doux ; elle convient donc à tous et plus particulièrement aux enfants ou aux futures mamans 🤰 qui ne doivent pas consommer de lait cru. On la trouve facilement dans le commerce, alors que la raclette au lait cru se trouve plutôt à la coupe ou chez un fromager.

Les ingrédients incontournables d’une bonne raclette

Une raclette, c’est simple à préparer et c’est aussi pour ça qu’on l’aime : elle est inratable ! Chacun ajoute ce qui lui plaît, fait griller plus ou moins son fromage, avec ou sans la croûte… Voici les ingrédients d’une bonne raclette traditionnelle :

  • Bien sûr, du fromage à raclette : il peut être aromatisé (cumin, poivre, vin blanc), fumé… ou pas ! Les puristes crieront au sacrilège et ne liront pas les lignes suivantes, mais vous pouvez également faire une raclette avec du Morbier, du Munster, du Reblochon… 😱
  • Des pommes de terre à chair ferme cuites à l’eau et en robe des champs (avec la peau pour ceux qui sont fâchés avec la cuisine 😉).
  • De la charcuterie peu grasse : viande des Grisons, bacon, jambon cru, saucisse sèche…
  • Des condiments : cornichons, oignons grelots…
  • Une salade d’hiver (mâche, laitue, endive) relevée d’une vinaigrette bien moutardée.
  • Eventuellement des herbes fraîches ciselées : persil, ciboulette, ail des ours…

En accompagnement, choisissez un vin rouge plutôt tannique (Cabernet, Brouilly) pour tenir la route face au fromage, ou un blanc sec (Riesling, Apremont, Vin jaune du Jura). Pas de grande cuvée, le fromage en masquerait la subtilité, et toujours avec modération 😉.

Un peu de tout ou une partie des ingrédients, à vous de choisir. Certains ajoutent des fruits, des légumes, d’autres condiments… Chez Quai Sud, on a choisi les épices : cumin, graines de moutarde et un mélange de 4 poivres. A glisser sous le fromage pour éviter qu’elles ne brûlent, ou à saupoudrer juste après la fonte 😋. Découvrez-les dans notre coffret Full Metal Raclette, avec de jolies spatules et des planchettes en bois pour déposer vos poêlons.

Enfin, on n’oublie pas les ingrédients essentiels d’une bonne raclette : la famille, les amis et la convivialité !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. La consommation de boissons spiritueuses pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.
Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons spiritueuses est interdit.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour boutique