Fabricant français de produits gourmets - Épicerie fine

Logo

Les épices de Noël

Noël approche à grands pas et de délicieux effluves s’échappent déjà de la cuisine : pain d’épices, sablés de Noël, vin chaud… Pendant les fêtes de fin d’année, les épices font leur show dans l’assiette comme dans la déco, mais savez-vous quelles sont les épices de Noël ? D’où vient cette tradition gourmande ? 🤔 Gros plan sur les épices de Noël d’hier et d’aujourd’hui.

Epices de Noël : d’où viennent-elles ?

Déjà répandues en Europe depuis l’époque romaine, les épices prennent toutes leurs lettres de noblesse au cours du Moyen-Âge, lorsqu’elles sont ramenées de Terre Sainte par les Croisés. C’est en effet au Proche-Orient que la Route de la Soie et la route maritime des épices se rejoignent pour y rassembler toutes les épices de l’Orient et des Indes. Poivre, cannelle, muscade, girofle… A défaut de ramener le Saint-Graal, les Croisés ramèneront les épices !

A cette époque, les moines utilisaient déjà les épices pour leurs vertus médicinales, voire magiques ✨. Après les Croisades, elles constituent une monnaie qui s’échange à prix d’or (le mot espèces 💸 vient du mot épices) et elles deviennent un mets précieux que tout seigneur doit avoir à sa table… Mais comme c’était un signe de grande richesse, on avait tendance à abuser pour en mettre plein la vue aux copains, d’où une certaine « cacophonie gustative »…

Ce n’est qu’à la fin du Moyen-Âge en Allemagne et dans les pays du Nord que les épices trouvent enfin leur usage gourmand à Noël. Les moines (encore eux !) les utilisaient pour préparer un pain d’épices pendant l’Avent, ainsi que le fameux stollen, ce pain épicé aux fruits secs et confits qui gagnera la France par l’Alsace. Ils seront accompagnés d’une ribambelle de douceurs allemandes et scandinaves consommées à la Nativité : étoiles à la cannelle, bredele, spéculoos… La tradition des plats épicés à Noël était née.

5 épices qui sentent bon Noël

Parmi ces épices gourmandes, certaines sont tout particulièrement associées à la période des fêtes et aux spécialités traditionnelles de Noël : le pain d’épices et le vin chaud.

La cannelle

C’est la reine des épices de Noël ! La meilleure provient de Ceylan, l’actuel Sri Lanka. Sa saveur chaude et sucrée domine vin chaud, pain d’épices et délicieuses étoiles de Noël qu’on suspend sur le sapin 🎄. Incontournable du chocolat chaud qu’on déguste au coin du feu, on l’utilise en cuisine comme pour décorer et parfumer la maison.

La badiane

Aussi appelé anis étoilé ou anis vert, c’est sans doute la plus belle des épices, d’où son usage fréquent dans la déco de Noël. Sa saveur si caractéristique parfume les biscuits de Noël dans les pays nordiques. Elle accompagne et décore à merveille poissons et crustacés.

La noix de muscade

Epice puissante à la saveur chaude et résineuse, elle aussi fait partie du mélange quatre-épices qui agrémente pain d’épices et vin chaud. Indispensable dans la sauce béchamel, on l’utilise plutôt dans les plats salés : gratin dauphinois, purées et bien sûr volailles de Noël.

Le clou de girofle

Cette épice au goût très puissant s’utilise à petite dose pour relever spéculoos, foie gras et autres volailles de fêtes. Idéale dans les plats mijotés de l’hiver, elle est indissociable des pommes d’ambre, ces oranges piquées de girofle qui embaument la maison à Noël.

Le gingembre

Son goût citronné et légèrement poivré est un grand classique des fêtes. Si nous l’utilisons plutôt dans les plats salés comme les fruits de mer, la pintade ou le canard, c’est l’épice traditionnelle des gourmandises d’Europe de l’Est, notamment les sablés de Noël.

Les autres épices de Noël

D’autres épices, plus ou moins insolites, font partie des épices de Noël. Certaines relèvent même la tradition avec panache !

La vanille

Tout comme la cannelle, la vanille est incontournable pendant les fêtes. Sa saveur enivrante transforme tous les plats en délice. Elle sublime sablés de Noël et chocolats chauds, et assaisonne délicieusement les fruits de mer, notamment les noix de Saint-Jacques 👌.

La cardamome

Fraîche et citronnée, la cardamome est l’épice phare des desserts scandinaves (biscuits, muffins, glaces). Elle entre aussi dans la composition du stollen allemand. Ses notes subtiles de menthe et de résine réchauffent les chocolats chauds ☕ ainsi que les viandes et les currys.

La fève tonka

Déconcertante, la fève tonka est particulièrement intense et s’utilise à toute petite dose. Ses notes chaudes et envoûtantes mélangent amande amère, vanille, chocolat et tabac avec subtilité. Elle remplacera la vanille pour des desserts de Noël originaux.

Le poivre de Sichuan

Ce faux poivre possède une saveur d’agrume inattendue qui convient particulièrement aux plats de fêtes. Délicieux avec un magret de canard, les poissons ou les noix de Saint-Jacques, il sublimera également une bûche de Noël au chocolat ou une mousse de fruits exotiques.

Le piment d’Espelette

S’il semble insolite parmi les épices de Noël, le piment d’Espelette fait cependant merveille avec les plats de fêtes. Fruité, fumé, chaud sans être piquant, ce piment doux sublime tout ce qu’il assaisonne, notamment le foie gras, le gibier, les quenelles de brochet et un délicieux fondant au chocolat et à la crème de marrons. 😋

Retrouvez toutes les saveurs des fêtes dans la box de Noël Quai Sud.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. La consommation de boissons spiritueuses pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.
Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons spiritueuses est interdit.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour boutique